• Il y a 5 ans, déjà...

    Ma petite princesse Chichine...

    Voilà 5 ans que tu es arrivée à la maison dans un état plus que misérable.
    Je ne veux pas me souvenir de ces jours où j'ai cru que tu venais ici pour mourir...
    Dans la neige je t'ai trouvée, tu es entrée à la maison, te terrer sous le radiateur...
    Ensuite tu as dormi des jours et des jours... mais tu n'étais pas bien !
    Cette année 2010, nous avons retrouvé ton ancienne maîtresse, Sandra.
    Je passerai aussi cette histoire lamentable... je ne retiendrai que l'instant où tu lui as montré que dans ta tête, cette vie d'avant était finie et que ta vie est ici.
    Mais ce n'était pas fini... lointaine tu restais, le regard dans le vague bien souvent.
    2011 est passée ainsi... tu ne pesais que 3 kg 600 et tous les mois Bourjat t'administrait des corticoïdes à fortes doses, pour ta "bronchite chronique asthmatiforme"...
    Je tenais un calendrier minutieux sur les dates des injections, sur celles que moi-même je te faisais à la maison, sur la prise de tous tes médicaments... mais tu restais si lointaine de nous, semblant souffrir tout le temps... jusqu'au jour où..........
    Jusqu'à ce 8 janvier 2012 où l'impensable est arrivé...
    Une bulle a grandit d'un coup sur ton oeil gauche... véto du week-end car on était un dimanche... ce serait un coup de griffe dans l'oeil... véto Bourjat le lundi... ce serait finalement la cornée qui s'ouvrait... Bourjat nous envoie vers le Dr Lazard, que ni lui ni nous ne connaissions... et là, le miracle n'a pas eu lieu de suite, mais c'est là qu'il a commencé, ce 9 janvier 2012...
    Il a vu que tu es très très cardiaque... donc les corticoïdes à fortes doses étaient juste en train de te tuer... Il a aussi dit que ce n'était ni un coup de griffe sur ton oeil, ni la cornée qui s'ouvrait, mais une dégénérescence de la cornée... maladie très rare. Etant cardiaque, tu ne pouvais être opérée... un traitement de dernier recours, inventé par ce docteur incroyable miracle, a été mis en place sans trop qu'il y croie lui-même... puis là oui, le miracle a eu lieu. Contre toute attente, tes yeux finalement tous deux atteints ont commencé à évacuer toute cette couche d'horreur...
    Inespéré, miraculeux... furent les mots du docteur miracle...
    Tu as porté une collerette pendant des mois et des mois, on a espéré la guérison...
    Mais le bonheur que tu as développé a été bien plus important que la guérison en elle-même.
    Tu conserves et tu conserveras toujours une trace sur tes deux yeux, mais heureusement, tu n'as pas perdu la vue comme normalement, cela aurait du se passer... Tu es heureuse.
    Grâce au traitement pour ton coeur, mis en place par le Dr Lazard, tu es heureuse, tu vis comme n'importe quel autre mimi... et c'est un bonheur de chaque jour, ma chérie !
    Te voir courir après les balles, "chasser" les peluches et venir nous les déposer à côté de nous en marque de remerciement c'est un bonheur inespéré et indescriptible !
    Tu as bien grossi, tu n'as plus ce ventre rebondi à force d'avaler de l'air... ta fragilité est là bien sur, mais elle est beaucoup moins visible !
    Ma princesse, nous t'aimons tant...
    Cela fait 5 ans tu es venue bouleverser ma vie après le départ si douloureux et inacceptable de mon bébé d'amour.

    Tu es venue mettre un pansement sur mon coeur
    et j'en ai mis un sur le tien.

    Je crois qu'à nous deux, on arrive à rester debout envers et contre tout...
    N'est-ce-pas, ma chérie ? On se complète, on se comprend.


    Tu as toujours cette bronchite chronique, peut-être bien aussi un peu d'asthme... mais ta maladie cardiaque non soignée pendant 2 ans est maintenant maîtrisée et te permet de vivre une vie quasiment normale et heureuse et c'est bien tout ce qui compte pour nous : te voir heureuse et épanouie, enfin !
    Les gouttes, tu les auras à vie... mais nous essayons de te laisser en paix, certains jours... car tu en as quand même marre. Mais lorsque tu détales comme un lapin en nous voyant arriver avec les tubes, tu nous fais bien rire... car c'est presque devenu un jeu entre toi et nous... Mais après, tu apprécies les câlinous et papouilles qu'on te fait, ainsi que les chatouillis et les bisous sur ton petit bedon tout doux...

    Sois heureuse encore pendant tout le temps qu'il est prévu que tu sois.
    Nous bien sûr, on espère que ce soit encore pendant de très nombreuses années.
    Déjà nous avons vécu ces 3 dernières années comme des années bonus tellement nous avons cru te perdre... Alors maintenant nous ne comptons pas, nous apprécions.


    Nous t'aimons, surtout... infiniment... 

     

    « Bientôt, la fin du secret... Une chanson douce »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Janvier 2015 à 14:56

    Je me souviens qu'elle a gagné le concours chez Domino en même temps que ma princesse Dingle !

    Elle est toujours aussi belle ! 

    Comment vas -tu ? 

    Bisous 

    Nicole 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :